Le Littéraphone à l’espace public de la BCU à Fribourg

« J’ai voulu tester le dispositif et, en un rien de temps, j’ai été projetée dans un autre monde. J’étais derrière le narrateur et, avec lui, je guignais ses parents qui se tenaient dans le jardin… ». Regula Feitknecht, directrice adjointe à la BCU

Photo : Matthias Müller

Depuis une semaine jusqu’au 29 avril, le public de la BCU a la possibilité de tester le Littéraphone. Cette installation contient des extraits de textes de la littérature suisse contemporaine qui peuvent être écoutés avec un casque audio. La première sélection test propose des textes de Quentin Mouron, Michel Layaz, Marianne Brun, Jean-François Haas, Elisa Shua Dusapin et Auguste Cheval lus par les auteurs eux-mêmes.

La BCU est parmi les premiers en Suisse à proposer le Littéraphone qui a pour vocation de voyager à travers la Suisse et de s’arrêter dans des lieux publics ou semi-publics comme les bibliothèques, les salles d’attente, les librairies ou encore les accueils d’entreprise.

Le Littéraphone a été réalisé par la Maison Eclose en collaboration avec la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud, l’Espace2 et l’Association suisse des diffuseurs, éditeurs et libraires (ASDEL).

En savoir plus : www.maisoneclose.ch (avec le clip-vidéo de promotion)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s