Coups de cœur!

Voici les derniers coups de cœur des bibliothèques de lecture publique fribourgeoises francophones.

Les références proviennent principalement du site web de Payot.

1. Roman Adulte : Chanson douce de Leïla Slimani

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c’est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

2. Roman Jeunesse (9-12 ans) : Je suis boloss, mais je me soigne de Arthur Ténor

Quand on est petit à lunettes, timide et un peu geek, on est tout de suite catalogué « boloss ». Clément, 14 ans, en sait quelque chose ; Insultes débiles et tapes derrière la tête sont le lot quotidien de son calvaire. Avec son amie Noémie, petite grosse aux cheveux châtain-moche, ils ont même été élus le couple le plus boloss du collège par Léa et Jordan, ceux qui ont le swag. Mais Clément en a assez et décide de prendre sa réputation en main. Pour devenir l’anti-boloss, il sait qu’il peut compter sur les réseaux sociaux. Il va en user, en abuser, en négligeant gravement leurs dangers, et il pourrait bien le payer au prix fort…

3. Album (3 ans et plus) : Le dictionnaire des grosses bêtises de Philippe Jalbert

A tous les imprudents, maladroits, farceurs ou intrépides, les petits et pas que… voici le livre indispensable pour apprendre la différence entre idées farfelues… et grosses bêtises !

4. Roman Ado-Adulte : Petit pays de Gaël Faye

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite soeur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français… « J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles : le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages… J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d’être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. » Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui, tous à leur manière, tentent désespérément de survivre à la tragédie.

5. Tous les romans (Adultes) de l’auteure Aki Shimazaki (née au Japon, mais vit à Montréal) dont Hôzuki

Mitsuko tient une librairie d’occasion spécialisée en ouvrages philosophiques. Elle y coule des jours sereins avec sa mère et Tarô, son fils sourd et muet. Chaque vendredi soir, pourtant, elle redevient entraîneuse dans un bar haut de gamme. Ce travail lui permet d’assurer son indépendance financière, et elle apprécie ses discussions avec les intellectuels qui fréquentent l’établissement. Un jour, une femme distinguée passe à la boutique accompagnée de sa fillette, et les enfants de chacune sont immédiatement attirés l’un par l’autre. Sur l’insistance de la dame et pour faire plaisir à Tarô, bien qu’elle évite habituellement de nouer des amitiés, Mitsuko acceptera de les revoir. Cette rencontre pourrait toutefois mettre en péril l’équilibre de sa famille. Aki Shimazaki sonde ici la nature de l’amour maternel. Tout en finesse, elle en interroge la fibre et la force des liens.

6. Album sans texte (Anglais) : Before After (Relié – 2 octobre 2014) de Anne-Margot Ramstein (Auteur, Illustrations), Matthias Aregui (Auteur, Illustrations)

7. Album en plusieurs langues (inspiré d’un conte de Tanzanie) : Des artistes à quatre pattes : Comment les animaux obtinrent leurs couleurs de Agnès Mpata et Issa Thabit

8. Albums en plusieurs langues (français, kinyarwanda et en anglais) : Le secret de Nyanka de Denyse Umuhuza et Capucine Mazille (illustratrice)

Le lièvre Bakame raconte à tous les animaux de la forêt que le zèbre est parti chercher la magie de la puissance chez la belle Nyanka. Cela inquiète le lion qui décide d’aller tout de suite chez Nyanka. Son ami l’hippopotame l’accompagne dans son voyage. Surpris de ce qu’ils ont vu et entendu le lion et son ami l’hippopotame reviennent sans tarder raconter le secret révélé par la magicienne Nyanka.

9. Album français-arabe (se lit comme une poésie) : La lettre d’amour de Mathilde Chèvre

La lettre d’amour est l’histoire d’une quête amoureuse dans de grands paysages peints au pastel gras. Page après page, Zayn collecte sa lettre d’amour qu’il agrémentera de trois petits cailloux, de feuilles d’arbre, quelques fleurs. C’est l’histoire bucolique d’une cueillette méthodique et amoureuse. Le livre est bilingue en français et en arabe, il se lit à double sens, la lecture dans les deux langues se croise au centre de l’ouvrage. Ainsi un sens de lecture ne prévaut pas sur l’autre. Le livre a deux couvertures, l’une en français, l’autre en arabe. Les illustrations, de grands arbres peints à différentes saisons, servent de support aux deux langues. La lettre n’est pas adressée, chacun peut y retrouver son amour.

10. Roman Adulte : Un instant de grâce de Clémence Boulouque

  1. Dublin. Mel Ferrer, le mari d’Audrey Hepburn, organise une rencontre entre la jeune femme et celui qu’elle n’a pas vu depuis près de trente ans, Joseph, son père, qui avait abandonné sa famille pour mieux embrasser ses idéologies fascistes et dont la trace s’est perdue dans le fracas de la seconde guerre mondiale. Vacances Romaines, Sabrina, Diamants sur Canapé ont fait d’Audrey Hepburn l’une des icônes d’Hollywood et l’objet de tous les regards, mais en filigrane de cette réunion se dessinent sa personne secrète et les pans de vie qu’elle a voulu sublimer : la mémoire de l’Occupation, une survie miraculeuse, une vocation contrariée de danseuse, des doutes et fêlures qui ne rendent que plus inconditionnel son désir de donner et de vivre. Par-delà les triomphes et les fantômes, c’est une femme aussi fragile que volontaire et terriblement exigeante envers elle-même, implacablement humble et anxieuse que Clémence Boulouque s’attache à dépeindre avec une austère douceur.

11. Bande-dessinée Adulte (biographie) : La lionne : Un portrait de Karen Blixen de Anne-Caroline Pandolfo, Terkel Risbjerg

Karen Blixen, le portrait d’une femme tour à tour sophistiquée, ambitieuse, magnétique, complexe, flamboyante, séductrice, fragile.

12.  Album (3 ans et plus) : Libérez-nous de Patrick George

Un tigre tapis ou un tigre qui joue ? Une tête de cerf au-dessus de la cheminée ou dans les bois ? Une tortue capturée dans un filet de pêche ou qui pond ses œufs dans le sable ? 10’000 poules sans lumière ou qui picorent près du lapin ? Des chaussures de luxe ou un crocodile dans la mare ? Un dauphin qui fait le show ou qui plonge avec ses frères dans la mer ? A partir de 2 ans.

13. Album (sorte de biographie de l’œuvre de Martine Delerm) : Secrets d’albums de Martine Delerm et Philippe Delerm

Depuis plus de quarante ans, Martine et Philippe Delerm partagent une vie de création où dessin et écriture jouent un rôle essentiel. Depuis plus de quarante ans, ils sont l’un pour l’autre le premier public et le premier critique. Lui a mené la carrière d’écrivain que l’on sait. Quant à elle, son domaine d’expression privilégié est l’album jeunesse. Associant la douceur des images et la gravité des textes, elle a imposé un univers singulier destiné à des lecteurs de tous âges. Dans Secrets d’albums, ils poursuivent ensemble une conversation approfondie, cherchant à éclairer le cheminement du travail d’un auteur illustrateur. Une abondante iconographie, mêlant photos, croquis, brouillons et illustrations, donne âme et corps à cet échange original.

14. Série de 4 livres : Vivre en pleine conscience : Manger de Thich Nhat Hanh

A travers sa préparation, son service et sa dégustation, la nourriture fait partie intégrante de notre quotidien. Mais loin d’être seulement source de contentement physique, elle peut aussi devenir la base d’un contentement spirituel. Transformer chaque repas en une séance de méditation, c’est possible grâce aux enseignements de Thich Nhat Hanh : « Quand nous mangeons, nous sommes généralement dans nos pensées. Mais nous pouvons apprécier beaucoup plus la nourriture si nous pratiquons l’absence de pensées pendant que nous mangeons. Nous pouvons simplement être conscients de la nourriture. Parfois, nous mangeons, mais nous ne sommes pas conscients d’être en train de manger. Notre esprit n’est pas là. Quand notre esprit n’est pas présent, nous regardons mais nous ne voyons pas, nous écoutons mais nous n’entendons pas, nous mangeons mais nous ne goûtons pas la saveur de la nourriture. C’est un état d’oubli, d’absence de pleine conscience. Pour être vraiment présents, nous devons arrêter de penser. Tel est le secret de la réussite ».

Voir aussi : Vivre en pleine conscience : Aimer – Marcher – S’asseoir

15. Bande-dessinée (à lire du berceau au cercueil !) : Le jour où le bus est reparti sans elle de Béka , Marko (Illustrateur)

Le jour où le bus est reparti sans elle, Clémentine se retrouve coincée dans une singulière épicerie de campagne, loin de tout… mais jamais aussi près de trouver ce qu’elle cherche : des réponses à ses doutes existentiels. Les histoires zen d’Antoine, l’incroyable épicier, l’expérience de Chantal l’écrivain, le passage de Thomas le PDG-randonneur, vont irrémédiablement changer la vision de la vie qu’avait Clémentine. Comme chacun de ces personnages, la jeune femme va essayer de trouver son chemin vers le bonheur. Même si, comme tous les chemins, il emprunte parfois d’étranges détours…

Billet de blog rédigé par Christine Demont.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s